Annonce séance 6 – “La prison dans la ville”

Nous avons le plaisir de vous inviter au séminaire “Sciences sociales et prison” le 11 avril 2016, pour une séance intitulée “La Prison dans la ville”. Elle aura lieu de 17h-20h au 96, bd Raspail, 75006 et sera suivie d’un pot.

Utilisée depuis la fin des années 90, la surveillance électronique a rapidement reçu le qualificatif de prison à domicile, car reposant en partie sur l’assignation à résidence, elle délocalise l’enfermement de l’établissement pénitentiaire au lieu de vie privée. Elle a depuis connu un essor important. Plus de 10 000 personnes sont désormais soumises à la surveillance électronique– à titre d’alternative à la détention provisoire, de mesure de sureté ou bien plus communément d’aménagement d’une peine privative de liberté. L’entreprise titulaire du marché de location des bracelets évoque un secteur « promis à une croissance rapide ». Une commission chargée de proposer une refonte du droit des peines a préconisé récemment de l’ériger en peine principale pour les délits afin de lui donner une plus grande ampleur (Commission Cotte). Tandis que d’autres évoquent la volonté « d’équilibrer la culture de l’enfermement par la culture du contrôle » en milieu libre (Dominique Raimbourg, député PS, vice-président de la commission des lois à l’Assemblée nationale).
Mais que recouvre cette mesure de placement sous surveillance électronique (PSE) ? Quelles sont les pratiques des professionnels engagés dans le suivi de cette mesure? Quels sont ces effets pour les personnes qui la subissent ? Peut-elle être un instrument de limitation du recours à l’emprisonnement et de prévention de la récidive ?

La séance propose de réfléchir à ces questions dans le cadre de trois tables rondes, au cours desquelles interviendront :

– Nathalie Vallet, travailleuse sociale à l’Arapej, 93

– Franck Ollivon, doctorant en géographie à l’Université de Lyon 2

– Noémie Destoc, psychologue clinicienne et doctorante contractuelle en psychologie – Université Rennes 2


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *