#Unfollowme, Amnesty International contre la surveillance de masse

Alors que les usagers d’internet sont largement défavorables au recours à la surveillance de masse, les gouvernements insistent sur la nécessité de telles mesures pour lutter contre l’insécurité et le terrorisme.

Amnesty International lance la campagne #Unfollowme, pour sensibiliser les usagers  à l’urgence de défendre le droit à la vie privées et la présomption d’innocence.

Jeanne Sulzer, avocate pour Amnesty International, était l’invitée du Séminaire Sciences sociales et prison le 9 novembre 2015.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *